La méthanisation, qu'est-ce que c'est ?

La méthanisation est un procédé biologique naturel qui permet d’obtenir du biogaz à partir de diverses matières organiques. Ces matières sont introduites dans une cuve étanche en l’absence d’oxygène.
Elles sont chauffées et brassées pendant 70 jours.
Cette fermentation produit un biogaz à fort potentiel énergétique et un digestat qui servira de fertilisant naturel

Les déchets utilisables


Tous les déchets organiques sont potentiellement utilisables. Les déchets agricoles (fumier, lisier et intercultures) mais aussi les déchets de l’industrie alimentaire, les ordures ménagères après triage et les boues de station d’épuration. Il faut noter que l’utilisation de ces dernières est très réglementée. Un projet basé sur la valorisation de déchets agricoles ne peut pas subitement accueillir des matières non prévues au départ : cela nécessiterait des autorisations administratives parfois soumises à enquête publique et des modifications de l’unité de méthanisation.

FGR%201920%20-%20ILLUSTRATION%2002_4_edited.jpg

La valorisation du Biogaz

Dans cette méthode que l'on a retenu, le biogaz est purifié dans un épurateur puis analysé dans le poste d’injection avant d’être injecté dans le réseau de gaz. Le rendement énergétique de cette technique dépasse les 90%, puisqu’il n’y a pas de pertes sous forme de chaleur. Ce procédé est largement encouragé à l’heure actuelle dès lors que l’unité de méthanisation se trouve à proximité du réseau de gaz.

schema-injection-directe_edited.jpg

Valorisation du digestat

Après 60 à 70 jours de fermentation dans le digesteurs, les matières entrantes sont progressivement transférées par tuyauterie dans les cuves de stockage bâchées. Ce produit final, appelé digestat, est un riche fertilisant naturel et quasiment désodorisé qui pourra être épandu dans les champs sans générer les désagréments des effluents d’élevage classiques. Ce produit permet aussi la diminution de l’utilisation d’engrais industriels de synthèse.

digestat.png