Un rôle à jouer dans la transition écologique

Si la méthanisation est aujourd’hui une solution retenue et encouragée par les pouvoirs publics, c’est parce qu’elle est très vertueuse pour assurer la transition énergétique mais aussi pour la préservation des sols, nappes phréatiques et de l’atmosphère.

Wetland Creation

Le Biométhane, une énergie renouvelable

Le gaz naturel est issu pour 99% de réserves souterraines accumulées au cours des millénaires. Son utilisation correspond à un déstockage de carbone et à son émission dans l’atmosphère. Son exploitation contribue largement, au même titre que l’utilisation du pétrole, au réchauffement climatique.

Au contraire, le biométhane, parce qu’il est issu de la dégradation de la matière organique produite par les plantes en captant du CO2 dans l’atmosphère, constitue une énergie renouvelable. Il est au cœur d’une boucle fermée de CO2.

Ceci explique les objectifs ambitieux des pouvoirs publics :

  • 30% de gaz d’origine renouvelable en 2030

  • 100% en 2050

Les intérêts environnementaux des CIVE*

Les CIVE sont des cultures intermédiaires à vocation énergétique : elles sont implantées entre 2 cultures principales à vocation alimentaire.

Elles garantissent une couverture du sol tout au long de l’année ce qui génère de nombreux avantages environnementaux :

• Pièges à nitrates pendant l’hiver
Elles limitent en effet le lessivage de l’azote en le fixant dans la plante ce qui évite la pollution des nappes phréatiques.

• Puits de carbone et rempart contre l’érosion
La couverture du sol toute l’année, permet, d’une part, d’augmenter la durée pendant laquelle la plante puise du CO2 dans l’atmosphère pour le transformer en matière organique et, d’autre part, constitue un rempart très efficace contre l’érosion des sols.

• Economie d’eau
La diminution de la surface implantée en maïs, au profit de cultures  alimentaires produites l’hiver (méteil protéagineux) et d’intercultures d’été moins gourmandes en eau (sorgho, moha, etc), contribue fortement à limiter  l’irrigation et l’utilisation de produits phytosanitaires.


*CIVE : Culture intermédiaire à vocation énergétique

Bearn_CIVE.jpg